Currently browsing

décembre 2013

Orientation astronomique et géodésique des pierres dressées

L’auteur n’est pas historien. Cependant l’histoire de l’humanité ne peut qu’intéresser un astronome. La discipline qu’il pratique accompagne l’évolution de celle-ci depuis qu’un humain s’est interrogé sur les astres qui constellent la voûte céleste et établissent les rythmes de la vie. Hors la « Terre nourricière » qui le gave, puis l’affame, le Soleil et la Lune organisent ses jours, ses mois, ses saisons …sa survie. Ne pas se soumettre à leurs ukases est durement vécu et la conscience qui émerge en ressent les effets comme une sanction. C’est la naissance d’un ordre réglé par des puissances cosmiques. Apparaissent les dieux, les déesses, les génies, intercesseurs spécialisés, et les humains astucieux qui exploitent ce juteux filon à leur profit et celui de ceux et celles qui les suivent. Les peuples se font manœuvrer, se révoltent et sont «repris en mains» par une hiérarchie de «droit divin». Le ciel reproduit ses cycles, on y cherche les présages, on veut y scruter l’avenir.

Sumériens, égyptiens, perses et mèdes, grecs et romains rapportent des évènements et content des légendes. Une forme de snobisme élitiste a fait longtemps considérer «nos ancêtres les gaulois», les celtes qui les précédaient et leurs voisins les germains comme batailleurs et semi nomades sauvages. Et pourtant…