Pourquoi les Américains sont-ils si sensibles aux lois voulant réglementer le port des armes ?

la-ronde-de-nuit

La ronde de nuit – Rembandt

L’actualité récente nous montre encore le risque de la détention d’armes aux USA. Dans sa déclaration télévisée au peuple américain, le Président Obama a fait remarquer que le nombre de tués suite à l’utilisation des armes à feu sur le territoire US faisait plus de victimes que le terrorisme. Et pourtant, ni le Congrès, ni le Parlement ne sont prêts à changer le 2eme amendement. Pourquoi ? Sans doute le lobby des fabricants d’armes ? Mais pourquoi cette loi ? Pourquoi cette reproduction d’un tableau de Rembrandt en tête de page ?

La Compagnie de Frans Banning Cocq et Willem van Ruytenburch , dite « La ronde de nuit », date de 1642. Elle représente une compagnie de la milice bourgeoise des mousquetaires d’Amsterdam sortant en armes d’un bâtiment. En réalité, la raison première de ce 2eme amendement est européenne, et la peinture de Rembrandt en est très représentative. La loi des Pays Bas autorisait et favorisait la création de milices bourgeoises armées destinées à protéger les biens de ces même bourgeois.

Quand le prince d’Orange hollandais Guillaume d’Orange est devenu roi d’Angleterre en 1689 après la 2eme révolution anglaise, il a apporté avec lui le genièvre, qui deviendra le gin, mais aussi la création des milices. Celles-ci avaient déjà existé auparavant en Angleterre, mais avaient été abolies. Il en favorisera de nouveau la création. Par la suite, les Anglais ont appliqué ce règlement dans leurs colonies américaines et une foi l’indépendance américaine proclamée, ceux-ci ont conservé la création et l’utilisation des milices privées.

Ce deuxième amendement de la Constitution des Etats Unis d’Amérique garantit pour tout citoyen américain le droit de porter des armes. Le droit des colons de posséder une arme fut déjà énoncé dans un journal révolutionnaire, le « Journal of the Time » édité à Boston en 1769.

Cet amendement fait partie des 10 amendements votés le 15 décembre 1791 et appelés « Déclaration des Droits » (Bill of Rights). Cet amendement fut voté dans le « Bill of Rights » par la peur que le gouvernement fédéral puisse désarmer le peuple, afin d’imposer des règles par l’intermédiaire d’une armée de métier ou d’une milice d’état, puisque l’histoire avait montré la façon dont des tyrans éliminaient la résistance, en retirant les armes au peuple et en rendant illégale la détention. Il fallait laisser au « Peuple américain » la possibilité de défendre la nouvelle démocratie votée en 1791.

Pour mémoire, le 26 juin 2006, la Cour Suprême des EU a confirmé le fait que l’autodéfense de la personne, des biens et du pays, était un droit. Le 2eme amendement est ainsi rédigé : « Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé ».

Vous remarquez que la loi parle de milice et non pas de personne. Mais aux USA, comme à Amsterdam en 1642, les membres des milices sont propriétaires de leurs armes. Ils ont l’obligation de les acheter, de les entretenir et de les garder chez eux. Certains états US ont d’ailleurs adapté cette loi sans en changer le texte et simplement en modifiant la ponctuation et en y ajoutant des addendum. Il y a toujours l’autorisation de posséder des armes, par contre, le fait de les porter sur soi, apparentes ou pas, est différent dans certains états.

Colt

Nous n’appelons pas le 911, nous utilisons [notre] Colt !

Même si le fait de posséder des armes augmente potentiellement le danger, il faut garder à l’esprit que les Américains, même si beaucoup ont des racines européennes, leur culture et leur mentalité ont changé. La défense des personnes et de leurs biens est plus qu’un droit, c’est une obligation.

Références:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *