Êtes-vous paraskevidecatriaphobe ?

Ce mot imprononçable signifie avoir la phobie du vendredi 13. Vendredi-13-672x372Mon objectif ne sera pas d’entrer dans les arcanes mathématiques des différents calendriers, qui montrent bien qu’avoir des vendredi 13 est inévitable. Depuis la plus haute antiquité le vendredi 13 était accusé d’être un jour de
malchance et de catastrophe :

  • Lors de la Cène, dernier repas de Jésus-Christ avec ses apôtres, ils étaient 13 à
    table. Le 13e convive étant Judas qui trahira Jésus et se pendra le lendemain.
  • Le vendredi ou le sixième jour de la semaine est selon la Bible, le jour de la
    Crucifixion de Jésus.
    C’est un vendredi 13 Nissan, précédant le dimanche de la Résurrection, que
    selon l’évangile attribué à Jean et aux sources hébraïques, que Jésus de Nazareth
    a été crucifié.
  • Ce serait un vendredi que Caïn tua son frère Abel.
  • Ce serait un vendredi que Hérode massacra les innocents.
  • Ce serait un vendredi, que le diable tenta Eve et Adam qui mangèrent le fruit
    défendu.
  • Ce serait un vendredi qu’Adam et Eve furent chassés du Jardin d’Eden.
  • Ce serait un vendredi que le Temple de Salomon fut détruit.
  • Ce serait un vendredi que commença le Déluge et que l’arche de Noé fut lancée.
  • Selon les chrétiens, lors des cérémonies sataniques, il y aurait toujours 13
    présences : 12 sorcières et un diable.
  • C’est dans le 13e chapitre du dernier livre de la Bible (L’Apocalypse), au dernier
    verset qu’on trouve le nombre de la bête : 666 (Révélation 13 :18).
    De plus en plus fort : l’insertion de 2 zéros donne 60606= 7 x 37 x 13 x 18, d’où
    la coïncidence avec le passage biblique Rév. 13 :18 qui traite du 666 !
  • Vendredi est un jour banni par la Bible. Vendredi ne se trouve pas dans la Bible,
    ni dans le Nouveau Testament, ni dans l’Ancien Testament. On y utilise
    l’expression « 6e jour »
  • Dans l’Egypte antique, 13 est lié aux phénomènes spirituels de renaissance et
    de résurrection, tels que le mythe d’Horus et son œil.
  • Dans la mythologie nordique, il y avait 12 dieux réunis pour un dîner à Valhalla,
    la maison d’Odin. Ce dernier avait invité ses 11 plus proches amis-Dieux. Tout le
    monde s’amusait quand un 13e convive surgit, sans invitation. C’était Loki, le dieu
    poltron, mais aussi le dieu du mal et du trouble. C’était un dieu cruel et malveillant aux cheveux roux. Le meilleur des dieux, Balder, tenta de sortir Loki, mais une bagarre éclata et un
    coup de lance tua le dieu Balder. Depuis cet incident mythologique, outre la malédiction d’être 13 invités à table, l’histoire considère le nombre 13 comme hanté.
    Une autre légende nordique, celle de Freya, où jour et nombre 13 sont réunis, semble la véritable origine ou moteur de la superstition du vendredi 13. Chez les Nordiques (Islande, Suède, Norvège et Danemark), les Teutoniques et les Germaniques, Frigga [ou Freya] était la reine des Dieux, la déesse de la Lune et de la Mer, associée au printemps, aux chats et aux oiseaux. Vendredi était le
    jour consacré à son adoration. Ainsi donc, l’anglais Friday [vendredi] dérive du jour de Freya ou « Freya’s day ».
  • 13 signifie la rupture d’un cycle et a donc un aspect malveillant.
    Le nombre 12 s’identifie à la régularité, la normale : 12 dieux dans le panthéon
    ou l’olympe, 12 constellations, 12 signes du zodiaque, 12 heures du jour et de la
    nuit, 12 apôtres de Jésus, etc.
    Par contre, le nombre 13, indivisible, représente l’irrégulier, le début du
    désordre. L’ajout de l’unité au nombre parfait 12, pour obtenir 13, signifie la
    rupture d’un cycle, le début d’un nouveau cycle ou la mort initiatique pour une
    renaissance comme dans l’Égypte antique.
  • 13 est la rupture de la régularité. Il y a 12 dieux olympiens, 12 constellations,
    12 signes du Zodiaque, etc…
  •  Dans le Tarot la 13e carte est symbole de recommencement, et celle de la mort (dans le sens de début d’un nouveau cycle). Toutefois, un cycle rompu est redoutable, car il peut être source de malheur. Néanmoins, le nombre 13 reflète la puissance ou le sublime.
    Zeus, le 13e dieu de l’Olympe est le dieu des dieux, distinct des autres par sa supériorité. Partout, le 13e apparaît souvent comme le plus puissant ou le plus sublime. Ainsi, Ulysse, le 13e de son groupe, a échappé à l’appétit dévorant du Cyclope.
  •  Depuis la Rome antique, vendredi est le jour de l’exécution des criminels condamnés à mort, d’où une populaire connotation morbide. Il est aussi curieux d’apprendre que la corde de pendaison des Vikings avait 13 nœuds !
  •  Sur le plan mathématique, et contrairement au 13, le nombre 12 est le tout premier à avoir de multiples diviseurs propres (1, 2, 3, 4, 6 et 12). Le nombre 13 est premier, divisible seulement par lui-même.
  • Selon les Grecs la prise de Constantinople est survenue le mardi 29 mai 1453. En additionnant les chiffres de cette année dramatique, on a 1+4+5+3 = 13, soit le nombre hanté chez les Grecs.
  •  Certains anthropologues prétendent que le nombre 13 est irrégulier car les premiers êtres humains ne pouvaient compter qu’avec 12 items : 10 doigts et 2 jambes. Ici, le nombre 12 serait encore la normale, comme au sens des anciennes mythologies grecques et romaines.
  • Le vendredi 13 octobre 1307, le roi Philippe le Bel fait arrêter les membres de l’Ordre du temple.
  • Le vendredi 13 décembre 1968, est rédigée la constitution qui renforça la dictature militaire au Brésil.
  •  Le vendredi 13 octobre 1972, le vol 571 Fuerza Aérea Uruguaya s’est écrasé dans les Andes. Les survivants n’ont été retrouvés que deux mois plus tard, après que deux d’entre eux aient donné l’alerte après 10 jours de marche dans les conditions extrêmes de la haute montagne, sauvant ainsi le reste du groupe resté dans l’épave.
  • Le vendredi 13 janvier 2012, vers 20 h, le navire de croisière Costa Concordia fait naufrage à l’entrée du port de l’île de Giglio, au large de la Toscane. Sur les 4 229 personnes étant à son bord ce soir-là, 32 morts sont à déplorer selon un bilan officiel.
  • Le vendredi 13 novembre 2015, une série d’attentats meurtriers se déroule à Paris dans les 11e et 10e arrondissements, et à côté du Stade de France ; le bilan s’élève à 130 morts et 352 blessés, dont 99 dans un état d’extrême urgence. Rassurez-vous, on peut trouver les mêmes catastrophes pour chaque jour de la semaine.

Si on étudie l’occurrence des répétitions sur un cycle de 400 ans, on trouve : 687 dimanche 13, 685 lundi 13, 685 mardi 13, 687 mercredi 13, 684 jeudi 13, 688 vendredi 13 et 684 samedi 13. La seule chose que l’on constate c’est qu’il y a plus de vendredi 13 que les autres jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *