Currently browsing author

andkoe

Orientation astronomique et géodésique des pierres dressées

L’auteur n’est pas historien. Cependant l’histoire de l’humanité ne peut qu’intéresser un astronome. La discipline qu’il pratique accompagne l’évolution de celle-ci depuis qu’un humain s’est interrogé sur les astres qui constellent la voûte céleste et établissent les rythmes de la vie. Hors la « Terre nourricière » qui le gave, …

A propos de la notion de culture

Suite au décès d’André Koeckelenbergh, j’ai ressorti cet article paru en décembre 2009 dans le bulletin trimestriel n°130. Il illustre bien la tournure d’esprit d’André et le souci qu’il avait de la diffusion de la science au plus grand nombre.

Gérard Degrève

Charleroi – Août 1914

Ce document paru en 1929 et réédité aujourd’hui est une réplique au «Livre Blanc» publié par les allemands en vue de justifier les incendies, pillages et exécutions commis par les armées des Généraux von Kluck à Aerschot et Louvain , von Bülow à Andenne, Tamine, Châtelet et Charleroi, et von Hausen à Dinant notamment…

Nos Jours de guerre

Nos jours de guerre

Soirée littéraire

Présentation par

Marc Préyat

le vendredi 27 juin à 19h30
au Centre culturel de la publication
« Nos jours de guerre »
réalisée dans le cadre du centenaire du déclenchement de la guerre 14-18.

Les remparts de Walcourt

Le Cercle d’Histoire de l’Entité de Walcourt vient d’éditer un travail extrêmement intéressant, fruit du travail de Gaétane Pirlot.

Depuis quelques mois une polémique s’est développée dans l’entité autour du thème de la «Restauration des Remparts». Tâche considérable, longtemps négligée en raison du problème des expropriations qu’elle entraîne.
Un effondrement partiel et récent de la tourelle «Solbreux » à mi-pente de la ruelle Frère Hugo a entraîné un début de restauration dont l’esthétique est loin de faire l’unanimité.
Mais d’autres parties de nos remparts sont en danger et la publication d’un inventaire de cette richesse patrimoniale est aujourd’hui plus que nécessaire.

Orientation astronomique et géodésique des pierres dressées

L’auteur n’est pas historien. Cependant l’histoire de l’humanité ne peut qu’intéresser un astronome. La discipline qu’il pratique accompagne l’évolution de celle-ci depuis qu’un humain s’est interrogé sur les astres qui constellent la voûte céleste et établissent les rythmes de la vie. Hors la « Terre nourricière » qui le gave, puis l’affame, le Soleil et la Lune organisent ses jours, ses mois, ses saisons …sa survie. Ne pas se soumettre à leurs ukases est durement vécu et la conscience qui émerge en ressent les effets comme une sanction. C’est la naissance d’un ordre réglé par des puissances cosmiques. Apparaissent les dieux, les déesses, les génies, intercesseurs spécialisés, et les humains astucieux qui exploitent ce juteux filon à leur profit et celui de ceux et celles qui les suivent. Les peuples se font manœuvrer, se révoltent et sont «repris en mains» par une hiérarchie de «droit divin». Le ciel reproduit ses cycles, on y cherche les présages, on veut y scruter l’avenir.

Sumériens, égyptiens, perses et mèdes, grecs et romains rapportent des évènements et content des légendes. Une forme de snobisme élitiste a fait longtemps considérer «nos ancêtres les gaulois», les celtes qui les précédaient et leurs voisins les germains comme batailleurs et semi nomades sauvages. Et pourtant…